Rihanna refuse que ses chansons soient utilisées lors de meetings de Donald Trump

354

La chanteuse a annoncé que les équipes du président des États-Unis ne pourraient « plus longtemps » utiliser ses morceaux durant leurs meetings.

Les supporters de Donald Trump ne devraient plus entendre la voix de Rihanna lors de leurs rassemblements politiques. Dimanche, la chanteuse de Kiss It Better a annoncé sur Twitter qu’elle ne souhaitait plus que ses morceaux soient utilisés lors des meetings du président américain, deux jours avant les élections de mi-mandats.

Un rassemblement était organisé ce dimanche à Chattanooga (Tennessee) pour la candidate républicaine au Sénat Marsha Blackburn, selon Time Magazine. Donald Trump était lui-même présent. Philip Rucker, journaliste au Washington Post, a tweeté: « Don’t Stop the Music, de Rihanna, est en train de passer tandis que des T-Shirts Trump sont distribués à la foule. » Une information à laquelle a répondu la chanteuse quelques minutes plus tard:

Plus pour longtemps… » a-t-elle tweeté. « Ni moi ni mes ‘people’ (traduisible dans ce contexte par ‘mes fans’ ou ‘mes amis’, ndlr) n’iraient dans un de ces tragiques rassemblements. Merci de m’avoir informée, Philip!

 

Rihanna, Pharrell Williams, Guns N’ Roses…

Rihanna, qui a encouragé à se rendre aux urnes sur Instagram, rajoute son nom à la liste grandissante des artistes qui refusent que leur musique soit jouée par le président des États-Unis. Il y a quelques jours, Pharrell Williams menaçait Donald Trump de poursuites judiciaires pour les mêmes raisons. Axl Rose, lui aussi, a demandé que les chansons des Guns N’ Roses ne soient pas diffusées lors de ces rassemblements.

 

Source: bfmtv.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom