Deux Gilets jaunes se marient sur leur barrage filtrant

80

Le couple s’est rencontré au péage de Tarbes-est, lieu qu’ils occupent depuis bientôt un mois avec 200 autres manifestants.

Ce samedi 8 décembre, certains mouvements des Gilets jaunes ont pris une tournure plus légère que d’autres. Les manifestants de la gare de péage de Séméac (Hautes-Pyrénées) ont eu droit à leur parenthèse enchantée, en fêtant le mariage de « Chouchoune » et « Coco bel œil ».

La petite communauté locale de Gilets jaunes a organisé la fête sur la chaussée, au milieu de l’échangeur, des banderoles du mouvement et des sapins de Noël enguirlandés. La mariée était vêtue d’une robe et d’une traîne jaunes, d’un voile blanc, et coiffée d’une couronne de fleurs jaunes, tandis que son époux avait opté pour un élégant smoking fluo. La célébration, présidée par une mairesse à perruque bleue, blanc, rouge, bien sûr vêtue du gilet jaune, s’est déroulée devant quatre témoins et une cinquantaine d’invités presque tous militants du mouvement.

« Un délicieux moment »

Après s’être passé la bague au doigt et s’être fait arroser de riz par l’assistance, les époux sont repartis sur leur moto pour un voyage de noces improvisé. « Nous souhaitons à ces jeunes mariés tout le bonheur mérité et les félicitons de leur engagement avec les Amis Gilets Jaunes 65 », a réagi sur Twitter Jacques Comte, un Gilet jaune présent à la fête. « Merci de nous avoir fait partager ce délicieux moment très original et émouvant », a commenté Joëlle, une autre convive.

 

Source: leparisien.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom